Sur la plage de sable blanc, je lance des bouteilles,
Vers toi, jolie sirène, par-delà l'archipel...

Voguent, voguent aux vents, remontant les courants,
Vers ton rocher d'attente où tu t'es endormie,
Parée de mille patelles, de couteaux et d'ormeaux,

Coquillages bruissant en papillons de mots,
Qui viennent sur chaque écaille caresser mes baisers,
Et laisser sur ta peau tous mes sens interdits...

 

Cavalier