Avertissement : quand j'ai lu la consigne de ce défi 233... le texte s'est imposé tout seul... impossible de le sortir de ma tête !

Alors je l'ai écrit...

...................................

Déjà, pendant sa maladie, il a eu du mal à supporter la sollicitude que d’aucuns lui prodiguaient, allant jusqu’à afficher sur sa porte de chambre :

je suis malade

C’est là que ses cendres on été dispersées, après, comme on dit « une longue et douloureuse maladie »

25 octobre 2011 (55)

Du coup, cet endroit est devenu un lieu de pèlerinage pour la famille et les amis. Impossible de passer par là sans penser à lui…

Une tempête… et on dit " tiens, il se fâche ! "

25 octobre 2011 (36)

Arc en ciel 09 2010 (2)

 

Un arc en ciel ? (Wouahhh, il est de bonne humeur, aujourd’hui ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jusqu’au jour où… sur la plage, je découvre, enfermé dans une bouteille de vin du Médoc, …

22 octobre 2011 (18)

ce billet soigneusement calligraphié  à l’encre indélébile :

photo_6

Purée ! quel caractère !!!