Je l'ai retrouvé parmi les objets inutiles qu'elle n'avait pas emportés
Un peu fripé, un peu terne, mais toujours vivant
L' abîme devint ravin, puis fossé
Ensuite, le vide disparu,
Il reprit sa place
 
Elle avait volé mon coeur...