Oh mais c’est vrai, le 21 décembre s’approche déjà et je n’ai encore rien fait.
Il me faut établir une check-list (liste de vérification en français) pour ne rien oublier.

Avant que tout s’ébrique le jour J, je veux que tout soit propre et que rien ne soit bizingue. Je ne suis pas Suisse pour rien.

Ainsi, je dois encore passer l’aspirateur dans les chambres, épousseter les meubles, passer la panosse à la cuisine, ranger le carnotzet, laver les vitres, frotter chaque catelle de la salle de bain et déblayer la neige sur la terrasse.
Enfin remettre le morbier à l’heure exacte.

J’essaie de prendre un rendez-vous chez mon psy, car faut pas croire, ça me tracasse tout de même. Toutefois, tout est pris; je ne sais pas pourquoi, tout le monde veut aller consulter. Par contre il y a de la place le 22 décembre. Oui d’accord, c’est trop tard. Je pourrais aller voir le syndic de la commune; toutefois je le trouve un peu bobet. Dire qu’il est en place depuis les années huitante.

Quand à Monsieur le Curé, il semble s’ennuyer à mort, alors je passerai au confessionnal. Je n’ai aucun péché, enfin très peu, juste quelques crevées du style d’avoir bu lors de verrées un déci de trop, même deux, éventuellement trois, parfois vider quelques fioles; d’avoir régulièrement un regard sur le décolleté de la voisine; d’avoir trop barjaquer au travail; d’avoir fait sauter la serrure de la voiture de luxe du patron; d’avoir flanqué une astiquée à la belle-mère pour finalement, par mégarde, l’empoisonner volontairement.

Quant au notaire… bof, à quoi ça sert d’y établir un testament, tout va bondir en l’air. Autant passer son temps à s’envoyer en l’air.

Enfin dernier point, je crains qu’il n’y a pas le choix, mais pas envie de clamser.

Oh! j’allais oublier le plus important: passer à la banque (en Suisse bien sûr) pour vider mon compte, et profiter de la vie.

***  http://www.2012fin.com  ***

Le jour après:

Il ne s’est rien passé, je me suis fait blouser par un oracle.
Le pire dans tout ça, mon compte en banque est vide… Et j’ai tout dépensé!

***

Oh ce n’est pas grave, car depuis ce jour, c’est le bouleversement mondial: tous les humains de la planète sont sur pied d’égalité, l’argent n’a plus d’odeur, il n’y a plus de pauvres, plus de riches.

Pas belle la vie ?