Hier soir une envie folle d'aller me perdre au milieu des rayons gaiement achalandés de ma Grande Surface en prévision du magnifique mois de septembre qui sonne à la porte pour nous annoncer l'automne, le froid, les feuilles mortes, etc.. Me pris. J'étais dans un état pâteux, accroché à mon chariot comme le débutant à son tire-fesse, l'œil aussi vide qu'une boite de nuit le jour. Soudain, une petite étincelle de mon cerveau capte un truc au coin de l'allée des liquides. Des bouteilles de vins chaud.. Ôo Tiens ? Trop compliqué pour essayer de comprendre, je continue à me laisser traîner par mon chariot. Au rayon suivant on me propose des galettes des rois, avec la fève, la couronne.. Bon ! On est au mois d'août, enfin je crois.. Râ ! merde j'ai  un doute du coup. Je regarde autour de moi, personne équipé comme en décembre, pas de pull, encore moins de manteau de laine, ni aucun bonnet. Allez, c'est pas grave, je file vite acheter mon camembert et je me casse sans regarder en arrière au risque de tomber sur le père Noël.