Hé ! pstt ! Tu veux jouer à un jeu ? Oui, toi, le passant qui passe, le lecteur qui lit, tu veux jouer avec moi ? Il y a combien de temps que tu n’as pas joué à un jeu vraiment drôle ? Oh, ne t’inquiète pas, ce n’est pas difficile, c’est gratuit, et tu ne risques rien !

Tu veux jouer ? Alors approche. Plus près voyons, je ne vais pas te mordre ! Bon sang ce que tu peux être coincé, engoncé dans je ne sais quels principes ! Hein ? Mais non, je n’exagère pas. Allez, approche encore. Là, tout près. Tu sens ? Tu sens ce contact rafraîchissant  sur ta joue ? Ne t’y fie pas, je suis chaud comme la braise ! Bien, ouvre tes yeux. Mais pas comme ça, pas avec cet air idiot, concentre-toi un peu ! Voila : regarde !

Tu ne vois rien ? Un petit effort, tout de même, je ne vais pas te mâcher tout le travail ! Contemple bien le monde. Ne vois-tu pas comme tout est bizarre à l’intérieur de moi ? Ne vois-tu pas que tout est inversé ? Observe bien le reflet des choses. N’as-tu pas envie de pénétrer dans ce nouveau monde, qui ressemble au vrai, et qui en est pourtant si différent ? N’as-tu pas envie de tenter l’expérience de ma traversée, pour aller voir de l’autre côté ? Vois comme les gens que tu côtoies en permanence te paraissent soudain mystérieux. Vois comme ce chemin qui est connu pour partir à droite quand tu sors de chez toi, prend une nouvelle et étrange courbe vers la gauche, vois comme ce jardin n’est plus où tu l’attendais. Excitant, n’est-ce pas ? Je sens que tu te poses plein de questions, déjà…Le jeu en vaut la chandelle, crois-moi. Certains miroirs te renvoient un reflet indésirable ou carrément décevant. Ils te trouvent trop de défauts. Trop gros. Trop vieux, trop maigre, trop pâle…Ce sont de piètres glaces, des miroirs aux alouettes.

Il n’en va pas de même pour moi. Je suis un miroir peu ordinaire.

Un bon conseil : chaque fois que la vie te paraîtra trop routinière, trop banale, trop réglée, amuse-toi à la regarder à travers moi. Je te ferai découvrir des mondes insoupçonnés.

Je m’appelle Imagination.