Vanina182Cela fait 12 ans maintenant que je reviens ici chaque hiver, à la date anniversaire.
Chaque année, au mois de février, sous la neige, j’observe, en silence, notre balançoire. Et je te vois, je t’aperçois, le teint si pale, comme si tu naissais dans cet air glacé, et pourtant tu sembles détendue, sereine.
Malgré tout, à chaque visite, je repars un peu plus transie.
Laure ma sœur, tu avais 4 ans. Comme moi, tu as vieilli… tu as tant grandi.
Je me souviens de ce jour où du haut de mes 7 ans, en grande sœur que je suis, j’ai voulu te faire plaisir. Tu étais assise sur la balançoire, et tu riais en réclamant « plus haut ! »
J’ai inspiré profondément et j’ai poussé de toutes mes forces. Je n’ai jamais compris pourquoi là-haut tu as tout lâché…
Je t’ai vu planer, tu riais. Mais arrivée au sol, ta tête a heurtée un caillou. Une tache rouge s’est répandue sur le blanc immaculé des flocons fraîchement tombés. Le silence a envahi le jardin. Je suis restée là, comme toi, figée.
La suite ? Je ne m’en souviens pas…
Mais cela fait 12 ans maintenant que je reviens ici…