Quand j'ouvre à Dorothy, je vois aussitôt à son regard d'effroi que la cape noire et rouge ne sera pas de la soirée.
"Tu ne comptes pas sortir avec moi en Dracula!" crie t'elle en agitant une impressionnante choucroute façon Amy Winehouse.
Bon sang! Je ne sais pas si vous avez déjà essayé de protester avec des crocs en plastique dans la bouche, mais à part un filet de bave je n'ai pas d'argument frappant à lui opposer.
Donc j'effectue un repli stratégique vers le dressing à la recherche d'une meilleure idée.
Il y a bien la cape blanche brodée d'or d'Elvis mais j'ai perdu la banane lors d'un strip-poker trop arrosé et puis je ne me vois pas prendre le métro avec le ukulélé de mon petit neveu.
"Déguise-toi en Grincheux" raille Dorothy, "le masque est tout trouvé, tu feras un nain parfait!"
La soirée s'annonçe houleuse pour ne pas dire catastrophique, c'est la première fois qu'elle me traite d'imparfait.
J'essaie de m'en sortir en arguant que ma barbe et mes cheveux roux suffiront à faire un superbe Ulysse-trente-et-un, comme pour la crémaillère chez les Dennis.
"Mon pauvre ami, il n'est pas né celui qui me peindra en Thémis-schtroumfette pour t'accompagner... et qu'est-ce que c'est que cet accoutrement verdâtre?"
"Euh... c'est une combinaison d'Iguane en peluche avec les gants et les chaussures mais je portais ça il y a vingt ans.
Par contre le costume de Superman me va comme un gant".      
"Comme un gant de boxe, oui! Avec ta bedaine, on ne voit que l'énorme 'S' qui contrairement à l'original nous laisse peu d'espoir de gagner le concours".

J'escamote rapidement la perruque et la robe gitane d'Esmeralda avant qu'une idée folle ne germe dans l'esprit fantasque de Dorothy.
Mais elle a déjà bondi sur une perruque platinée et la fameuse robe plissée à la Marilyn.
Je hurle : "Non! Pas Marilyn, Dorothy! J'ai déjà offensé sa mémoire par deux fois cette année sans compter cette médaille de 'Mister Ridiculous' dont tes chères copines parlent encore!"
"D'accord, et si je te dis... téléphone maison?"
"Euh... E.T. Je ne voudrais surtout pas voler la vedette à Amy en exhibant cet énorme doigt d'honneur rougeoyant et..."
"Justement! Monsieur est à deux doigts de ruiner ma soirée, et ben non! Je vais prendre une fringue au hasard que tu vas enfiler avant que j'aille me chercher un autre tocard!"
Déjà elle brandit un bicorne en feutre noir combien célèbre sur les champs de bataille et me l'enfonce jusqu'aux oreilles avec un rire triomphant.
Napoléon n'a jamais été ma tasse de thé mais je dois reconnaître que la choucroute d'Amy même parfumée Jack Daniel's a un petit côté Joséphine très réaliste.
"Soldats, du haut de ce galure un gros nul vous contemple!"

Toute excitée, elle ne m'a pas entendu car elle est déjà dans l'escalier... sous l'ample redingote grise, je camoufle ma tenue de Tarzan, celle que je préfère avec cette tenace odeur de fauve qui m'ouvre une voie royale sur les pistes de danse.
Je suis loin d'avoir dit mon dernier mot, ce soir je serai Roi de la jungle et puis Amy ne se prénommait t'elle pas aussi Jane?