Je me suis endormie et je suis partie en balade dans le grenier de mes souvenirs. Un grenier qui n’en finissait plus et dans lequel j’ai pris plaisir à fouiller dans les coins et recoins.

J’ai pu y entendre de nombreuses ballades nostalgiques, amusantes, terrifiantes, toutes ces musiques me replongeant dans un petit coin d’enfance.


·         Un escalier vertigineux pour la toute petite fille que j’étais

·         Un affreux nain grimaçant dans le grenier

·         Le goût piquant des mistrals

·         La langue irritée par les roudoudous

·         La peur d’avoir l’estomac collé si j’avalais un chewing-gum

·         Une patinette écrabouillée par la grande échelle

·         La douceur et les griffes acérés des chatons de ma chatte

·         Les baisers mouillés et piquants des amies de ma grand-mère

·         L’odeur de la compote de pommes

·         La sirène d’alerte de la caserne

·         Les vieux patins à roulettes réglables

·         La cour de récréation cernée de grands murs

·         L’émerveillement d’entendre parler une poupée

·         Le sifflement de la corde à sauter

·         Les doigts pleins d’encre violette

·         L’odeur de la craie qui s’envole sous l’éponge

·         Le frottement du papier de verre en fin d’année sur les pupitres

·         Le plaisir de préparer de la bouilli-bouilla pour mes poupées

·         Le choc des osselets de métal sur le creux de ma main

·         Le cliquetis des billes s’éparpillant dans la cour

·         La difficulté de déposer des décalcomanies sur une feuille et le bonheur du devoir accompli lorsqu’ils étaient bien collés

·         Les grosses bulles de malabar

·         Les petits caramels à 1 centime

·         La douleur de voir s’éteindre mon cochon d’inde

·         La capote noire et le bâton de l’agent de police qui me faisait traverser la rue

·         L’orgueil de voir son nom sur le tableau d’honneur

·         La vérification journalière de l’absence de monstre sous le lit

·         Le bonheur de choisir un livre pour la remise des prix

·         Le tract de chanter la Marseillaise à cette même remise de prix

·         Les cuisses et les mains échauffées pour l’escalade de la corde mais la fierté d’en toucher le haut

·         La petite angoisse pour la première traversée de piscine en solo et sans bouée

·         S’envoler sur la balançoire

·         Rager sur l’exercice de calcul

·         Et s’endormir en serrant Minet et Minette !

Aurais-je par hasard rencontré certains d’entre vous lors de cette balade ?