Incroyables_Merveilleuses- Le Di’ectoi’e, mon Lo’eille, ça c'est une pé’iode supe’ ! Déjà, ‘ien que l'idée de confie’ les ‘ênes du pouvoi’ à cinq di’ecteu’s plutôt qu'à un seul dictateu’, ça dev’ait nous fai’e ‘éfléchi’ enco’e aujou’d'hui où il y a tant de ‘oitelets d'opé’ette et de poteaux laids.

- Cinq types, c'est pas un peu t'op ? Le t’iumvi’at suffi'ait, peut-êt’e. Ou le duodenum ? Mais la politique c'est comme le dési’ de pe’d’e du poids : quel que soit le ‘égime, y'a toujou’s quelque chose qu’on ne peut pas empêche’ de g’ossi’ : la conne’ie !

- Justement, c'est ce qu'on chantait sous le Di’ectoi’e et sans p’ononce’ les "‘", s'il te plaît : "Non pas la peine assu’ément de change’ de gouve’nement ».


- Il pa’aît qu’à Pa’is, en, ce temps-là, les femmes étaient assez fo’tes en gueule !


- Pas d’acco’d ! Là tu ne pa’les que d'une poissonniè’e, la mè’e Angot qu’on su’nommait aussi le malot’ou des Halles. Au cont’ai’e, les femmes étaient me’veilleuses à l'époque !


affiche Mme Angot- A pa’ti’ de quand tu c’ois que ça s'est dég’adé les ‘elations hommes-femmes ? Depuis que la fille de madame Angot éc’it des ‘omans autofictionnels ?


- Non, depuis qu'elle éc’it des a’ticles su’ les chamb’es d'hôtel amé’icaines ! Mais nan, eh, je déconne ! Si tu veux, je demande’ai à mon docteu’ qui est aussi gynécologue aux entou’nu’es.


- En tout cas, aux ga’s et aux filles de la halle comme aux me’veilleuses, Ma’celline leu’ a fait des costumes inc’oyables !


- Avec des bâches plastiques ! T’op top ! Et Be’t’and joue t’ès bien du piano !


- Et Sève a t’ès bien mis en scène et son affiche est supe’be.


- Et Béat’ice di’ige ses chanteu’s et ses cho’istes à me’veille.


- Et les act’ices ! Ca’oline en Mlle Lange, l’égé’ie de Ba’’as !


- Bon, tu peux a’’ête’ la p’omo ! Les cinq ‘ep’ésentations de "La fille de Madame Angot" pa’ Vocaline à Mo’delles, Montfo’t-su’-Meu et à l'audito’ium de l'Assomption à ‘ennes sont te’minées !


- Oui mais ils le ‘ejoue’ont au ‘heu le 5 et le 6 novemb’e puis à Béche’el


- C'est v’ai. Malg’é ça, comme on dit chez les masseu’s d’o’teils, quelque chose me tu’lupine.


- Quoi donc ?


- Ca me gêne, quelque pa’t,  cette histoi’e de ne pas p’ononce’ les "‘"


- En quoi est-ce désag’éable ?


- Je me demande si ce n'est pas contagieux, quelque pa’t.


- Comme le concomb’e ? Tu ne vas quand même pas me di’e que tu as des g’iefs cont’e les conspi’ateu’s c’éoles ?


- Moi ? Pas du tout ! C'est juste que je ne veux pas fini’ comme la vigie du bateau des pi’ates.


- Des pi’ates ? Des pi’ates des Ca’aïbes 22 ?


- Non, comme ceux des albums d'Asté’ix. A la fin, tu au’as peut-êt’e ‘ema’qué leu’ bateau coule. Me’gitu’ nec fluctuat !


- Ca p’ouve bien que De gaulle avait enco’e ‘aison !


- De Gaulle ?


- C'est lui qui a dit : "la vieillesse est un nauf’age" !


- Moi, de ce côté-là,  je ne c’ains ‘ien et su’tout pas Alzheime’. Je me souviens t’ès bien, comme disait Geo’ges Pé’ec, que les aventu’es de Ba’be-’ouge étaient signées Cha’lie’ et Hubinon..


- Tu veux que je te dise La’du ? Je suis heu’eux de te connaît’e : je t’ouve que tu es... Inc’oyable !