J'ai des principes écologiques pour la protection de l’environnement. Je suis donc vert, comme l'herbe ou la forêt (plus sur la théorie qu'en pratique, je l'avoue).

À part d'être vert, je suis également :
- brun comme la couleur de la terre, cette terre qui doit nous permettre la consolidation de nos plantes et par la même occasion de notre vie ;
- bleu comme le lac, un jour de beau temps ou bleu comme le ciel clair du jour, dont nous devons protéger la couche d'ozone ;
- gris comme les nuages, ou comme un torrent que nous devons garantir l'eau pure ;
- noir comme la nuit ou le fond des océans dont nous devons respecter la faune et les créatures marines ;
- sable comme le désert qui doit régler nos différents climats ;
- doré comme les étoiles ou comme les mines d'or qu'il faut ménager pour garder l'équilibre des différentes couches de nos sous-sol au détriment de nos profits ;
- jaune comme le soleil dans tout son éclat, lumière indispensable à notre animation de toutes sortes.
- argenté comme certains rochers dégarnis, accessoires nécessaires pour retenir les différents reliefs ;
- blanc comme la neige ou les pôles Nord et Sud, qu'il est impératif d'éviter la fonte ;
- rouge comme le feu ou le manteau de fusion sous l'écorce terrestre, écorce à préserver ;
- lilas comme les fleurs ou comme toutes les autres couleurs, selon celles des chemises de Fernand.