Poisson d’avril

Nu comme un ver,

Grand-mère te l’avait dit :

 A la sortie de l’hiver,

Ne te découvre pas d’un fil,

Car à la ligne, te voilà pris !

« Quand ces messieurs-dames du défi

Me poseront sur le grill

De leurs mots, ma chair

Donnera plaisir joli ! »

Répond poisson d’avril

Frétillant sous les plumes du samedi.