Au fond de l'encrier
j'ai trempé ma plume
je me souviens
les doigts tachés
d'encre violette
la buée sur les vitres
et la cour de récré,
les genoux écorchés
l'ombre du grand Meaulnes
et la senteur d'orange
des goûters d'autrefois
je me souviens
les enfants moins sages
l'école buissonnière
un plus un font deux
pleins et déliés se mêlent
l'encre est sympathique
l'écriture secrète
et les billets galants
au fond de l'encrier
j'ai perdu ma plume
depuis longtemps
encre y es-tu
plus de secret ni de marelle
plus d'il était une fois
je lève l'ancre
pour rêver les mots