- Blédurt !

- Oui, monsieur !

- Traduisez-moi ça, voulez-vous ?

- Euh, moi ?

- Oui ! J'ai vu sur votre CV que vous maîtrisez plusieurs langues, comme l’anglais, n’est-ce pas ?

- Euh, yes..

- Bien ! Traduisez-moiTraduisez-moi ça, il me le faut pour la réunion de treize heures.

- Mais, on est midi vingt, là. Je n’ai pas encore man…

Il me coupa la parole, l’urgence dans sa voix.

- Bah non, mais bon, le texte n’est pas long. Allez, Blédurt, on compte sur vous et vos compétences !

Rien à faire, je filai à mon ordi et je fis traduire le texte par BabelfishBabelfish !

Alors, la consigne de cette semaine est à propos des machines. Saviez-vous que les machines peuvent faire de la traduction maintenant ? On n’a plus besoin d’apprendre une autre langue ! Les machines le feront pour nous ! Elles sont nos bonnes amies !

Ce qui devint, en quelques secondes :

Then, the instruction of this week is in connection with the machines. Did you know that the machines can make translation now? One does not need more to learn another language! The machines will do it for us! They are our good friends!

Midi vingt-quatre, je présentai le docu au chef qui ne le regarda pas, mais qui dit « On vient de me signaler que Mr. Jones amène son collègue d’Amsterdam. Faites-nous une copie en néerlandais, vous avez largement le temps. »

Gulp. Bon, ce fut rebelote chez BabelfishBabelfish. Je filai le docu à mon chef.

Dan, is de instructie van deze week met betrekking tot de machines. Wist u dat de machines vertalingvertaling kunnen nu maken? Men heeft geen meer nodig om een andere taal te leren! De machines zullen het voor ons doen! Zij zijn onze goede vrienden!

Il ne put pas cacher son plaisir. Je repartis, prêt à aller manger, mais pas deux minutes plus tard, la secrétaire de mon patron vint en courant.

- Désolée, monsieur, mais votre document a été déchiré par le Xerox, pourriez-vous nous en refaire un en français ? 

Je lui souris. C'était une jolie nénette. Ce serait bien qu’elle me soit un peu obligée. Mon pote BabelfishBabelfish retraduisit le document du néerlandais vers le français :

Alors, l'instruction de ceux-ci est a cédé en ce qui concerne les machines. Vous avez-vous sus que les machines peuvent maintenant faire la traduction ? On ne doit pas apprendre aucun davantage nécessaire pour une autre langue ! Les machines le feront pour notre ! Ils sont nos bons amis !

Pour éviter d’autres désastres et pour pouvoir enfin aller manger, je décidai de les épater tous en faisant une version du néerlandais vers l’italien en repassant par l’anglais  :

Then, l' instruction of these has yielded regarding blots some to them. You have them sus that he blots some can now make the translation to them? The necessary one for un' does not have to be learned; other language! It blots some will make it for ours! They are our good friends!

Ce qui devint :

Allora, l' istruzione di questi è ha ceduto per quanto riguarda le macchine. Li avete sus che le macchine possono ora fare la traduzione? Non si deve apprendere il necessarionecessario per un'altra lingua! Le macchine lo faranno per il nostro! Sono i nostri buoni amici.

Et enfin, cerise sur le gâteau, une dernière en français.

Qu’est-ce qu’il allait être content, mon boss ! J'allais prendre mon temps à table, je l'avais mériter. Je pris alors quelques minutes pour ranger...personne ne se plaindrait si je prenais le reste de la journée... Hélas, même avant d'avoir le temps de penser à comment dépenser l’augmentation qui ne devait pas tarder, je vis le boss à la porte de mon bureau, son visage rouge comme un homard.

Il me fallut quelques secondes pour comprendre que j’étais renvoyé. Mais beaucoup plus pour saisir le sens du dernier document que j’avais filé au patron juste avant son grand meeting…

Puis, l' ; l'instruction de ces derniers en a rapporté concernant des taches leur. Vous les avez sus qu'il en éponge peut maintenant leur faire la traduction ? Le nécessaire pour un' ; ne doit pas être instruit ; l'autre langue ! Elle en éponge la fera pour le nôtre ! Ils sont nos bons amis !

Bah ouais, avec des amis comme ça, on n’a aucun besoin d’ennemi !