Si j’avais le temps…
Si j’avais le temps, je me fabriquerais une baguette magique pour que les corvées se fassent toutes seules et en musique comme chez Disney.
Si j’avais le temps, j’enfilerais mon costume de super-héroïne et j’irais redresser les bretelles à ces quelques malpolis qui empêchent le monde de tourner paisiblement.
Si j’avais le temps, je me préparerais un philtre dont quelques gouttes suffiraient à tout transformer en art. J’y tremperais les doigts pour jouer du piano ou du violoncelle. J’y tremperais mes pinceaux pour l’aquarelle. J’y tremperais ma plume et il en naîtrait de la poésie.
Si j’avais le temps, je rallumerais la petite flamme qui avait été offerte aux apôtres pour qu’ils puissent entendre et parler toutes les langues de l’univers. Chacun en recevrait une étincelle et serait étonné de constater que cet étrange étranger a les mêmes pensées que lui.
Si j’avais le temps, j’inventerais une merveilleuse machine à vaporiser de la bonne humeur. Un petit pschitt dans l’appart de ma mère, dans la salle des profs et autour de la table des négociations et la Belgique et moi voguerions sur un nuage de bonheur.