30 octobre 2010

Défi #122

...........................

"- Eh! qu'aimes-tu donc, extraordinaire étranger?
- J'aime les nuages... les nuages qui passent... là-bas... là-bas... les merveilleux nuages !"

Baudelaire: Petits poèmes en prose, I (1869)

Et vous chers amis défiants :

Que vous inspirent les nuages ?

bleu_ciel_nuages__u16426273

Réponses à envoyer à l'adresse bien connue :

samedidefi@hotmail.fr

à très vite ...

Posté par MAPNANCY à 17:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


Etymologie (Séb B)

Un frêle troubadour aux démarches oblongues

S'est tout entortillé autour d'un pot de choux

les jambes et les pieds les bras et tous les ongles

la bouche cramoisie a rendu le chef fou


« Ah il n'a pas tourné autour du pot, ce couard ! »

Et depuis nous apprend ce facétieux Larousse

Le pot a bien grossi et les choux aux frimousses

Nouvelles ont offert sans hésiter leur art.

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Arrêtez de tourner autour du pot ! (Adrienne)

 

Arrêtez de tourner autour du pot !

Stop met rond de pot te draaien, dit-on en Belgique néerlandophone, où on est plus imprégné de culture latine – ou de gallicismes – qu’on ne le pense. Mais nos voisins hollandais, qui parlent la même langue que nous, disent plutôt rond de hete brij draaien.

Cette même purée chaude se retrouve en tchèque, paraît-il : chodit okolo horké kase !

Ils doivent tenir ça des Allemands, sauf que chez eux c’est le chat : wie die Katze um den heissen Brei gehen.

Les Italiens promènent leur chien dans la basse-cour, les Anglais battent autour du buisson et les Espagnols s’en vont dans les branches.

Conclusion : toute la folie sur un petit bâton (alle gekheid op een stokje), nouez-le bien dans vos oreilles (knoop dit goed in je oren) et n’allez jamais sur la glace d’une nuit (ga nooit over één nacht ijs) :

Les expressions idiomatiques ne se traduisent pas littéralement !

Comme on dit chez nous : c’est la question jambon ! (dit is de hamvraag) !

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

Sans détour (trainmusical)

 

 

Oui, je sais, je suis un personnage bien compliqué, car je tourne autour du pot.

Je fais quoi alors pour arriver au but de ma pensée sans détour ?

Je ne sais pas comment réagir, c'est difficile d'aller dans les profondeurs de la chose.

Je contourne le problème à trois cent soixante degrés et plusieurs fois.

À mon age, on ne peut exiger plus de moi.

Y aller sans détour ? Je veux bien, mais si je ne sais pas comment.

De grâce, aidez-moi.

 

Pardon? Ah bon, je n'avais pas saisi le sens et sans mes lunettes, je ne pouvais point deviner. Maintenant je comprends que je ne dois plus tourner autour du pot, mais m'asseoir rondement sur… -cliquer ici-

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


Gazouillidiots échangés autour d'un pot (Joe Krapov)

- Messieurs, quand donc apprendrez-vous
A viser juste en la cuvette ?
- Le plus tôt pot-cible !

***

Xavier de Maistre. – Voyage autour de mon pot de chambre.

dds121_101023_371

Mais qu'est-ce que tu fiches encore à nous retarder, Félix ? Magne-toi le pot, Potin !

***
Latrines publiques : pour mettre au pot commun.


***

A la Tate gallery de Londre, l’artiste chinois Ou Li Po expose un tas de pommes de terre.
Titres des journaux : « Po : Tate ose ! »

dds121_060204_225

- J’irai ou mes potes iront ! » dit la carotte.
- Pas de problème ! » répond la cuisinière.
Ils ont tous fini dans le pot-au-feu.

dds121_marmites

Vouloir qu’on mette la poule au pot tous les dimanches
N’empêchait pas le roi Henri
D’en mettre une nouvelle au pieu chaque samedi.

dds121_090709_287

Elle a ramassé un gadin, s’est retrouvée par terre et le lait s’est répandu :
Perrette et le pot, tôlée.


DDS121_080815_629

A la confluence du Pô et du Tage, la mer ressemble à du potage.

***

Le langage, c’est juste une question de générations.
On ne dit plus « en voiture Simone » on dit « Vas y plein pot, Kémon ! ».

***

Ce n’est pas en jouant de l’appeau qu’on rassemble ses potes.
Surtout si on fait des canards !


dds121_090813_058


- Comment veut-on que je ramasse des échantillons de lave de ce volcan mexicain si on me pique mon matériel ?
- C’est pas pour débiner, mais c’est Popaul qu’a tes pelles !

dds121_popocatepetl

N.B. Photos prises à Redon, Rennes, Villandry, Sein. La dernière est empruntée ici

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

Défi 121 (Mouna)

Tourner autour du pot tourner tourner

Tourner autour du pot

tournant tourment

Tour ment menteur !

Tourner autour du pot tourner tourner

Tourner autour du pot

Tour sans dire

Etourdir tyran tour

Tourner autour du pot tourner tourner

Tourner autour du pot

Tour du pot, sans dépôt

Que détour, passe ton tour

Tourner autour du pot tourner tourner

Tourner autour du pot

Potiche, pastiche

Postiche, chiche ?

Tourner autour du pot, tourner tourner

Tourner autour du pot

Ou bien y aller

Par les 4 chemins

Pour ne pas y aller

Et ne pas dire

L’indicible

L’indisible

Tourner autour du pot tourner tourner

Tournis tour nié

Ni tour, ni route

Sainte ni touche

- Je te quitte -

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

le bal (Zigmund)

zig1

Avertissement

   58432010_m   Souvent âgés, rarement méchants, ils savent tourner autour du pot avec une constance et un aplomb qui forcent l'admiration. Ce texte est une basse vengeance, certes, mais aussi un hommage :  sans eux, certains aspects répétitifs de mon travail seraient un peu plus ternes, et de façon involontaire, ils m'enseignent  patience et  maitrise de soi.

  58432010_m Nous sommes face à face. J'ai posé sur son nez la monture d'essai noire modèle "l'aveu"58442236_m   un verre noir sur l'oeil gauche et un verre (sphérique ou cylindrique ) sur l'oeil droit.(c'est comme ça, c'est la règle : on commence par l'oeil droit...quand il y en a un, évidemment)

J'allume le projecteur de tests et je montre l'optotype  58431936_q que je vais faire lire au patient lequel je vous le rappelle est toujours en place derrière ma monture.(il ferait beau voir qu'il bouge ! )

   A partir de cet instant, le patient va devoir "choisir son verre", la question que je vais lui poser semble extrêmement simple à priori : c'est mieux avec ce verre là ou avec ce verre là  ? (tandis que  j'alterne rapidement mes verres devant l'oeil ébahi du patient.)

   Je reste plein d'admiration devant les trésors de turpitudes que certains déploient pour ne pas répondre à cette question (pourtant  presque aussi simple que le choix de votre pointure de chaussures)

   Voici un florilège des réponses "tour de pot" (quelques unes m'ont été offertes par des confrères)

58432010_mà cette question simple ("mieux ou moins bien ?") :

-mais docteur je ne lis pas mon journal d'aussi loin ! (oui, mais moi, c'est ta vision de loin que dois d'abord tester)

-n'insistez pas, quand c'est trop petit j'arrête de lire ! (et ton verre je le tire à pile ou face ?)

-alors là , docteur c'est clair net et précis ...(youpi !) c'est tout brouillé (sniff ! )

-haussement d'épaules (lueur mauvaise dans les yeux du bon docteur)

-bof ...mmm (lueur mauvaise  etc...)

-vous pouvez répéter la question ?(lueur etc...)

-oh docteur, je veux pas vous faire de la peine, alors ce sera comme vous voudrez...(c'est t'y pas mignon ?)

- eh ben écoutez j'vas vous dire  : les trois c'est pareil ! (sniff ! je t'en ai montré que deux !)

-ah, au fait je vous ai pas dit j'ai un oeil meilleur que l'autre (passionnant mais ce n'est pas la question ! )

-c'est presque entre les deux (grrr!)


-celui là c'est mieux, mais c'est plus moins clair ! (du calme zig!)

58432010_met lors de la lecture du fameux optotype :

-plus ça va plus c'est petit ! (ben oui la vie est mal faite, on peut s'arrêter au Z.U si vous préférez ! )

-c'est quel oeil qu'il faut que je regarde ? (essaye de lire avec l'oeil caché patate !)

- un qui voulait tester mes nerfs m'a lu chaque lettre deux fois(sans que je l'étrangle).

-nombreux ceux qui attendent ma bénédiction après chaque lettre lue...

-il a lu le tableau jusqu'à 5/10 alors on passe au tableau suivant plus petit "pouvez vous lire là bas en haut ?"  =>réponse : où çà ?

-autre réponse  : je sais pas, c'est pas utile,  c'est sûrement les mêmes lettres.

-autre réponse : attendez je les apprends par coeur pour la prochaine fois !

-me voyant désespéré devant ses réponses farfelues, celui ci  m'assène, fier de lui : hein je suis compliqué, hein ?"

-est ce que les lettres se suivent ?(oui bien sûr, comme ça c'est plus simple pour tout le monde !)

-celle ci pousse des soupirs déchirants entre chaque lettre lue

- le négociateur : vous voulez vraiment que je lise là bas ( eh oui : c'est mon plus cher désir ! )

J'en ai beaucoup d'autres, cette collection  appelée ailleurs "bal des casse pieds" aide à supporter stoïquement ces valseurs, champions du tour de pot.

*j'avoue avoir été tenté par  le subjonctif

( "merci aux casse pieds", acteurs involontaires de ce psychodrame quotidien ; merci au SNOF (syndicat national des ophtalmologistes de France) au Dr Zanlonghi  auxquels j'ai emprunté les optotypes et aux confrères qui enrichissent le "bal", merci au fournisseur à qui j'ai "chipé" l'image de la monture)

--

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

Je ne vais pas tourner autour du Pot ! (KatyL)

   la_citrouille

Voilà
    M La ROCHEPOT ou M POT du temps de Charles le Téméraire 1428-1494 proposait déjà au bon peuple des réformes..
    eh oui!!.......et pas n'importe lesquelles des réformes pour se serrer la ceinture, alors que les seigneurs eux allaient à la chasse sur leurs terres et festoyaient allègrement.( leurs femmes avaient de bien belles toilettes )

    les humains de l'époque avaient juste la possibilité de voir si elles étaient potables pour eux.

    Alors ils avaient trouvé une astuce pour ne pas tourner autour du pot des réformes....

    Certains se faisaient un potager,
    -"on'sait jamais la Marie! s'ils nous prennent tout on aura encor'dquoi manger "se disait le brave jean....

    Certains élevaient des potamochères, genre de porcs sauvages.pour la viande
    -"ben quoi tout'se mange dans le cochon!! d'la tête à la queue! que diable !"

    Les paysans et les gens du petit peuple avaient l'habitude de cuisiner le POT-AU -FEU , dans une vieille marmite au coin du feu toute la journée pendant' ce temps ils allaient à leurs occupations....

    Un petit malin du nom de René Gars ( d'où ensuite renégat) eut l'idée lui d'essayer de verser au Potentat un Pot-de-vin     de manière à ce que cette maudite réforme ne les désavantage point tant, après tout les gars avaient payé de toute une vie de  labeur et méritaient un peu de douceur à leur fin de vie! bon dieu!!! avec sa grosse pote ( grosse main maladroite) il tenta de     soudoyer le dit représentant de l'état.

    Mais l'autre lui promit la potence!!

    Notre René Gars pris la poudre d'escampette, et s'en fut à travers champs.....

    Mais c'est ti pas qu'ils avaient mis dans l'embarras la populace ...

    La femme du Jean , "la Marie  potelée", celle qui faisait des couronnes de potentille au moment de fêtes du village et qui était aussi un peu "guérisseuse" avec ses décoctions de potentille astringente, avait eu l'idée de faire venir au village un potier, pour valoriser l'endroit et surtout avec les ventes des poteries de payer les impôts , dimes et autres réformes (toujours sur le dos du peuple)..
    elle comptait faire pot-commun avec les recettes des potiches plus belles pour les riches et poteries en grès pour les autres ...

    -"ah se dit-elle ils nous prennent pour des abrutis mais y parait qu'on aurait de la po ten tia li té  "potentialité" voilà le mot tel que j'lai entendu, et ca veut dire l'père Jean qu'on a de la ressource, j'te le dis!"

    Elle fit même creuser une poterne qui était reliée au château du seigneur, et elle allait vendre ses potiches et poterie au châtelains et habitants du château!!(une ville dans le château se développait)
    -" ma foi! l'commerce marche bien, j'aime même de quoi payer la potion du bon docteur, car mes remèdes de guérisseuse n'ont pas
    fait d'l'effet sur mon Jean c'tte fois-ci, j'avions même "essayé la soupe d' potiron, cuite dans mon gros pot toute la journée, un pot-pourri
    de ragout de potochères, mais rien y a fait! le jean est toujours malade "!! vain dieu!

    La v'la partie dès potron-minet à travers champ se quérir du bon docteur!!

    -"Bonjour l'docteur, v'la mon jean qu'est d'travers, j'arrive pas le redresser, ya plein d'boulot!! pour vos soins voici un pot-pourri de ma fabrication , vot' maison sentira le bonheur, allons-y docteur voir mon Jean"

    le docteur diagnostiqua une dépression saisonnière grave, il ne tourna pas autour du pot et dit au Jean
    - " mon brave! les réformes de M POT vous ont fait tourner la cafetière, vous avez peur de votre avenir, oui , mais c'est pas en vous rongeant les sangs que vous allez  y arriver, votre femme la belle Marie potelée à plein d'idée , suivez-la et allez de l'vant, vous savez bien que c'est dans les vieux pots que cuisent les bonnes soupes ( expression connue depuis ce temps et cette histoire) alors mon brave mangez votre soupe de potiron, vaquez à vos occupations et votre M POT qui nous demande trop d'impôts on va s'en occuper nous les notables ............il sera pas réélu , je me présente à sa place...avec moi vous aurez un bien meilleur destin"

    -"bon dit l'jean ça c'est une bonne nouvelle, mais vous croyez que ceux d'en haut vont vous laisser faire??"

    -"on verra bien, on est une équipe à vouloir changer les choses, pour qu'elles soient plus justes, mais il va falloir discuter avec le seigneur et lui expliquer les soucis du peuple, qui les fera remonter jusqu'au roi ,on va former  une sociale pot-à-raison ,pour le bonheur des peuples ! on mettra dans un pot toutes les bonnes raisons de tous, et on leur apportera ( d'où l'expression depuis péroraison)....

    -ben si vou'ledites!

    la suite des négociations fera une autre histoire et une autre     histoire .........ils en discutent encore entre eux, nous sommes en 2010 !

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

autour du pot (32Octobre)

oct121

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :