zig1

Avertissement

   58432010_m   Souvent âgés, rarement méchants, ils savent tourner autour du pot avec une constance et un aplomb qui forcent l'admiration. Ce texte est une basse vengeance, certes, mais aussi un hommage :  sans eux, certains aspects répétitifs de mon travail seraient un peu plus ternes, et de façon involontaire, ils m'enseignent  patience et  maitrise de soi.

  58432010_m Nous sommes face à face. J'ai posé sur son nez la monture d'essai noire modèle "l'aveu"58442236_m   un verre noir sur l'oeil gauche et un verre (sphérique ou cylindrique ) sur l'oeil droit.(c'est comme ça, c'est la règle : on commence par l'oeil droit...quand il y en a un, évidemment)

J'allume le projecteur de tests et je montre l'optotype  58431936_q que je vais faire lire au patient lequel je vous le rappelle est toujours en place derrière ma monture.(il ferait beau voir qu'il bouge ! )

   A partir de cet instant, le patient va devoir "choisir son verre", la question que je vais lui poser semble extrêmement simple à priori : c'est mieux avec ce verre là ou avec ce verre là  ? (tandis que  j'alterne rapidement mes verres devant l'oeil ébahi du patient.)

   Je reste plein d'admiration devant les trésors de turpitudes que certains déploient pour ne pas répondre à cette question (pourtant  presque aussi simple que le choix de votre pointure de chaussures)

   Voici un florilège des réponses "tour de pot" (quelques unes m'ont été offertes par des confrères)

58432010_mà cette question simple ("mieux ou moins bien ?") :

-mais docteur je ne lis pas mon journal d'aussi loin ! (oui, mais moi, c'est ta vision de loin que dois d'abord tester)

-n'insistez pas, quand c'est trop petit j'arrête de lire ! (et ton verre je le tire à pile ou face ?)

-alors là , docteur c'est clair net et précis ...(youpi !) c'est tout brouillé (sniff ! )

-haussement d'épaules (lueur mauvaise dans les yeux du bon docteur)

-bof ...mmm (lueur mauvaise  etc...)

-vous pouvez répéter la question ?(lueur etc...)

-oh docteur, je veux pas vous faire de la peine, alors ce sera comme vous voudrez...(c'est t'y pas mignon ?)

- eh ben écoutez j'vas vous dire  : les trois c'est pareil ! (sniff ! je t'en ai montré que deux !)

-ah, au fait je vous ai pas dit j'ai un oeil meilleur que l'autre (passionnant mais ce n'est pas la question ! )

-c'est presque entre les deux (grrr!)


-celui là c'est mieux, mais c'est plus moins clair ! (du calme zig!)

58432010_met lors de la lecture du fameux optotype :

-plus ça va plus c'est petit ! (ben oui la vie est mal faite, on peut s'arrêter au Z.U si vous préférez ! )

-c'est quel oeil qu'il faut que je regarde ? (essaye de lire avec l'oeil caché patate !)

- un qui voulait tester mes nerfs m'a lu chaque lettre deux fois(sans que je l'étrangle).

-nombreux ceux qui attendent ma bénédiction après chaque lettre lue...

-il a lu le tableau jusqu'à 5/10 alors on passe au tableau suivant plus petit "pouvez vous lire là bas en haut ?"  =>réponse : où çà ?

-autre réponse  : je sais pas, c'est pas utile,  c'est sûrement les mêmes lettres.

-autre réponse : attendez je les apprends par coeur pour la prochaine fois !

-me voyant désespéré devant ses réponses farfelues, celui ci  m'assène, fier de lui : hein je suis compliqué, hein ?"

-est ce que les lettres se suivent ?(oui bien sûr, comme ça c'est plus simple pour tout le monde !)

-celle ci pousse des soupirs déchirants entre chaque lettre lue

- le négociateur : vous voulez vraiment que je lise là bas ( eh oui : c'est mon plus cher désir ! )

J'en ai beaucoup d'autres, cette collection  appelée ailleurs "bal des casse pieds" aide à supporter stoïquement ces valseurs, champions du tour de pot.

*j'avoue avoir été tenté par  le subjonctif

( "merci aux casse pieds", acteurs involontaires de ce psychodrame quotidien ; merci au SNOF (syndicat national des ophtalmologistes de France) au Dr Zanlonghi  auxquels j'ai emprunté les optotypes et aux confrères qui enrichissent le "bal", merci au fournisseur à qui j'ai "chipé" l'image de la monture)

--