Si j'avais pu penser que ce soit si exquis
autant sucré-salé sur la langue et les doigts,
en deux coups de cuiller à pot, comme il se doit
j'aurais tout dévoré sans vous faire un croquis.

Mais un autre gourmand est passé avant moi
trop pressé pour lorgner sa jolie étiquette;
la voilà répandue, gisant sur la moquette
je n'ai pas eu de pot et je m'en mords les doigts.

Si j'avais pu doubler cet enfant de salaud
je n'aurais pas longtemps tourné autour du pot,
j'aurais enfin connu la jouissance absolue
qui va du bout des doigts à la bouche goulue.

Voyez ma déception et dans quel état j'erre!
moi qui voulais des pots jusqu'à faire un harem
et goûter tour à tour le sirop et la crème
tout est vide à présent, froid, comme les cons j'erre.