Nos horizons se sont joints à la limite où
Océan et ciel se fondent en l’éternité,
Sous le signe de l’anneau, d’une promesse d’août.

Fusion et harmonie animent nos vies,
Il est mon autre, je suis son moi insoupçonné.
Avec lui, mon double et à la fois ma moitié,
Nous irons où la vie veut bien nous porter,
Ça et là, parfois brinquebalés mais
A jamais l’un à l’autre. Heureux à l’infini,
Il est moi et je suis lui, tel un miroir qui
Lie et nous dissocie. Au-delà du reflet,
L’âme devient « nous », indissolubles, unis.
Etre deux en un, le regard vers la lumière,
Suivre la route de nos rêves, l’esprit ouvert.