Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Le défi du samedi
Visiteurs
Depuis la création 1 051 173
Derniers commentaires
Archives
26 juin 2010

Mon cadeau de fête : (TataBéa)

tatabea112

Alex m'avait tendu fièrement le prospectus en disant : « Bonne fête, ma chérie ! », je n'en croyais pas mes yeux : un safari ! Mon mari venait de m'offrir un safari pour ma fête ! J'étais folle de joie, j'en rêvais depuis si longtemps ! Le lendemain matin arnachés comme il se doit nous avons retrouvé le guide devant notre porte à 6 heures du matin, les fusils, les couteaux et les sacs furent rapidement casés dans le coffre du véhicule gris camouflage. Deux minutes après nous prenions la direction du poste de sortie de zone couverte.. Après avoir présenté nos laisser-passer et marqué de nos empreintes rétiniennes le bloc de départ horodateur, la lourde porte translucide s'est soulevée pour nous permettre de gagner la zone ouverte. Nous avons roulé deux ou trois kilomètres dans une atmosphère brumeuse les vitres s 'embuaient régulièrement sur l'extérieur au contact de nappes humides et un peu collantes, aucun bruit ne nous parvenait au travers de la carrosserie blindée. Notre guide n'avait pas dit un mot depuis la maison, il nous signala simplement que nous arrivions à la première zone de chasse : « La Défense-RER » disait un vieux panneau bleu et blanc. Le guide immobilisa le véhicule devant un porche métallique, se tournant vers nous il expliqua : « si vous descendez là vous pourrez surement voir la première ethnie, ils dorment là-dedans le jour et sortent en général sur la dalle le soir, en faisant doucement vous pourrez les observer de près, mais soyez prudents, les Rakaïs sont violents, en cas de menace n'hésitez pas à tirer ou fuyez si vous avez le temps! Moi je reste là je vous attends, prenez les armes, mettez vos masques et n'oubliez pas le bip d'ouverture pour rentrer dans le véhicule ». Le cœur battant nous sommes entrés dans le souterrain par un escalier métallique, au fond du passage nous avons tout de suite aperçu un groupe entassé assoupi. Les mâles comme les femelles étaient vêtus de noir, blousons, bottes, pantalons déchirés et vieux mais noirs, les femelles avaient autour du cou de drôles de colliers avec des rivets métalliques auxquels étaient reliées des chaines. Je serrais la main d'Alex à travers nos gants, d'un commun accord nous avons rebroussé chemin, nous aurions préféré les voir en action, là ce n'était pas très intéressant. De retour dans la voiture, nous avons demandé au guide quelles autres ethnies il y avait au programme, nous pourrions repasser à La Défense RER au retour en espérant voir des Rakaïs réveillés. Remettant le moteur en marche il soupira « si vous voulez on peut aller voir les Freaks, ce n'est pas loin » nous avons repris la route pour gagner une zone moins dégagée, nous roulions au milieu de bâtiments gris souvent à moitié écroulés, ça et là on voyait parfois des humains courir entre les ruines à l'approche du véhicule « des Solos » commenta le guide, « ils sont très craintifs, mais beaucoup de clients aiment bien traquer cette ethnie, c'est une chasse sportive, et puis ils font de beaux trophées sans être dangereux, vous en voulez un ? » Alex me jeta un regard interrogatif « Non, tu sais bien que je préfèrerais une tête avec des cheveux longs et blonds pour le salon, si possible un mâle, ceux-là me semblent tous bruns et rabougris.. » Mon chéri m'embrassa sur la tempe en souriant « comme tu veux, c'est ta fête après tout » « Si madame préfère les longs cheveux .. vous trouverez ça chez les Freaks, à MichelAngeMolitor, c'est là que nous allons », nous nous sommes immédiatement équipés prêts à descendre. Dès que le véhicule se fut immobilisé nous avons sauté dehors. Les nappes brumeuses nous brouillaient la vue mais nous avions repéré un groupe vêtu de couleurs vives qui chantait en agitant les bras et secouant la tête, leurs cheveux étaient longs mais collés et raides. Je m 'embusquais derrière un pan de mur et visais tout de suite un jeune mâle qui s'était immobilisé, je fis feu, sa chemise claire s 'étoila joliment et il s'écroula au milieu des cris et de la débandade de ses congénères. Je pris mon couteau et m'avançais vers ma proie, Alex m'appela, il avait sorti son e-magineur, je pris la pose fièrement : un pied sur le dos du freak, je relevais sa tête en le tirant par les cheveux, j'exultais ! Dès que l'image eut été fixée je me hâtais de découper la tête pour la porter dans le sac, il ne fallait pas qu'elle s'abime, elle s'ornait même d'un duvet de barbe !

Publicité
Commentaires
K
Plutôt réaliste, je trouve, et bien balancé, TataBéa !
Répondre
C
J'ai tout de suite pensé à Globalia aussi ! :-)<br /> <br /> Tout de même, je suis surprise que cette consigne ait donné tant de noirceur...
Répondre
T
@ OncleDan : gagné ! J'ai beucoup aimé Globalia<br /> <br /> @ Fafa : OK : l'atmosphère est malsaine.. d'ailleurs ils ont des masques !<br /> <br /> @MAP .. avec l'e-magineur c'est publication en direct pour les défieurs !<br /> <br /> @ Joe : non je ne bois pas de Gin-fizz, juste du Chasse Spleen le week-end et je me finis au défi<br /> <br /> @ Jo : autant Fafa a laissé planer le doute sur les victimes.. autant je n'ai pas vraiment situé la "nature" des chasseurs !<br /> <br /> Rendez-vous samedi
Répondre
J
L'homme est un loup pour l'homme... Encore qu'un loup ne décorerais pas son petit home d'une tête empaillée. Un texte efficace.
Répondre
J
J'ai déjà donné la palme de l'humour noir à Joye. Ca m'apprendra à visionner tous les films avant de voter !<br /> Ici c'est plus terrifiant qu'un texte de Poupoune ou qu'un dessin de Willem.<br /> Toi aussi, c'est le gin fizz qui te fait ça ?<br /> Alors je vais continuer de me rincer les dents à la vodka, les visions d'éléphants sont plus roses !
Répondre
O
Excellent ! Ca me rappelle certains films et Globalia de Jean-Christophe Rufin.
Répondre
M
Une fiction vraiment bien écrite qui donne froid dans le dos ! Je vois bien la scène avec l'e-magineur !!!!!
Répondre
F
Trash et gore à souhait, légèrement malsain, dommage pour la mauvaise version "mono-bloc".
Répondre
T
@ joye : désolée, j'ai posté la mauvaise version..<br /> <br /> @ Venise :j'espère que ça n'arrivera jamais ! J'essaie l'écriture propitiatoire !<br /> <br /> @ Walrus : j'ai pensé que le nom des stations de métro perdurerait !<br /> <br /> Merci de vos com'
Répondre
W
Chasser le revenant à Molitor, station fantôme, c'est astucieux !
Répondre
V
un mélange entre les fictions de fin du monde et un délire qui vaudrait bien l'hospitalisation bref déjanté au possible et peut être est ce visionnaire hélas!!!
Répondre
J
Ouuuuuuuuuuuuuuuuh !<br /> <br /> (et j'ai compris Rakaïs, sisisisi)<br /> <br /> C'est certainement un bon texte, TataBéa, mais je pense que j'aurais mieux lu si tu avais pensé à diviser en paragraphes.<br /> <br /> Mais je suis vioque, et c'est vrai qu'on ne se refait pas !!<br /> <br /> En tout cas, bravo ! Et lorsque tu te fatigueras de l'écriture, tu feras de la politique !
Répondre
Newsletter
Publicité
Le défi du samedi
Publicité