Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le défi du samedi
Visiteurs
Depuis la création 1 044 214
Derniers commentaires
Archives
29 mai 2010

La flamme va bientôt s'éteindre (Pierreline)

Elle a brûlé près de 86 ans, elle a eu des éclats et des étincelles qui en ont brulé plus d'un autour d'elle, elle n'a pas toujours été mesurée. Elle a souvent fait preuve d'une certaine intolérance et de pas mal d'orgueil, elle a brûlé droit pour des principes qui manquaient de souplesse, et a eu à faire avec pas mal de vents contraires aussi. Mais elle a tenu bon, et maintenant elle jette ses derniers feux.

Les derniers vacillements de la flamme sont pathétiques, il lui en faut de l'humilité pour accepter de livrer un corps usé et sans force à des mains étrangères ou proches qui vont la lever, la laver, la nourrir, la transporter, la soigner. Et tout cela se fait dans la douleur, chaque mouvement arrache un gémissement, et chaque fois la petite flamme met un peu plus de temps à se remettre à briller, et chaque fois son éclat est un peu plus terne.

Hier, elle a demandé si c'était vraiment indispensable tout ça, si on devait à chaque fois réinsuffler l'oxygène nécessaire à la combustion de la petite flamme ... 

Non, ce n'est pas indispensable, c'est pour cela que je suis venue passer quelques (derniers...) jours auprès d'elle, pour m'assurer que lorsqu'elle dira ça suffit, j'arrête, elle sera entendue, et que tout sera fait pour cela reste le plus confortable et digne possible.

La flamme va bientôt s'éteindre.

Commentaires
C
Une belle image pour dire ces moments-là. Le premier paragraphe m'a fait pensé à mon arrière-grand mère et j'ai souri.
Répondre
K
Oui la fin de vie ressemble à une chandelle qui s'éteint .. la flamme diminue petit à petit...<br /> très bien écrit et bien sur très émouvant .. la vie est si courte à vivre et si longue à comprendre...gardons le plus longtemps possible ce feu en nous , celui de l'amour pour tout autre<br /> celui de la passion , celui qui nous fait avancer.<br /> Merci Pierreline pour ton texte
Répondre
M
Un texte on ne peut plus émouvant qui touche au plus profond de notre être !
Répondre
T
Lors du dernier week-end, j'accompagnais aussi une de ces flammes, ton beau texte pudique et réaliste me touche particulièrement, merci
Répondre
P
Combien d'autres bougies se sont-elles allumées à la flamme de celle-ci ? Une bougie se consume, la chaleur prise à sa flamme se multiplie, elle vit dans celles qui se sont allumées à son contact.<br /> Elle ne s'éteint pas... elle se survit...
Répondre
Newsletter
Le défi du samedi