Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Le défi du samedi
Visiteurs
Depuis la création 1 051 173
Derniers commentaires
Archives
15 mai 2010

Maroilles ira-t-il en guerre ? (TataBéa)

Acte unique scène unique

                 Flavia (murmurant)
Eunone... mon auguste père, bonne Eunone,
Aurait-il ici remarqué quelque chose ?

                       Eunone
Je le crains, ma Flavia, il sent comme personne,
Et ce soldat, s'en vient quérir les jeunes roses

                         Flavia
Mais, Jove ! comment sait-il qu'il était céans?

                        Eunone
C'est une bien fâcheuse habitude qu'a votre amant..

                  Flavia (impatientée)
Je sais, je sais ! mais il est précautionneux
Attentif, prudent plus que lui on ne peut mieux
Il prend bien soin, le cher ange, de déguiser
Travestir sa senteur de fleur, pour dépister
Les poursuivants, les traqueurs et les rabatteurs
On ne saurait faire mieux pour couvrir odeur
Que d'user de la réserve du père Maroilles !

                         Eunone
Bien sûr c'est être mariolle de mettre les voiles
De la sorte, mais, que c'est gênant que de laisser
Son bon Maroilles au milieu du salon trainer !

                          Flavia
Encore eût-il fallu que nous sachions, que là
Dehors les portes, venait la garde, oui celle-là
Qui à présent, questionne mon père, et lui fait
Ainsi entrevoir notre coupable secret
Eunone qui l'eût cru ! Eunone qui l'eût dit !
Moi Flavia ! trahie, déshonorée, bafouée
Par un clacos, un vieux caillé ! ah oui merci
De fromage du nord ne me sers plus jamais !

Publicité
Commentaires
K
Bravo Tatabéa, du grand art et du grand rire ! :)))
Répondre
Z
corneille maintenant ! génial ! bravo et merci pour cette tranche de rigolade
Répondre
T
Même pas vrai que je suis prof de français !juste fascinée par le verbe.. le propre de l'humain(e) non ?<br /> Merci à tous pour vos com'
Répondre
A
héhé TataBéa! on connaît bien ses classiques ;-) encore une prof de français parmi nous ou est-ce du pur dilettantisme? bravo, en tout cas!
Répondre
T
J'adore !!! Quel bonheur de te lire, merci beaucoup !
Répondre
J
Si Rogeret de Cevennes n'est pas le nom d'un grand dramaturge français, il devrait l'être.<br /> <br /> Où étais-tu quand j'étudiais Racine et Corneille (sans parler d'Eschyle au cours d'anglais) ? Tu m'aurais bien facilité - ou au moins égayé - la tâche !<br /> <br /> Bravo, TataBéa, surtout pour ton classicisme classieux !
Répondre
M
Ah la tragédie revisitée par TataBéa !!! <br /> Trahi par le Maroilles la vie n'est plus du tout rose !!!
Répondre
V
ha la belle élégance de Rome la jeune!!!j'ai beaucoup apprécié!!
Répondre
P
C'est votre traduction d'un classique latin, TataBéa ? Etes-vous sure de votre dictionnaire ?<br /> A moins que déjà traduit du Grec une légère déperdition de sens n'ait altéré le détail de la chose ; néanmoins vous nous amusez de bon matin. Une tartine dans votre café ?
Répondre
Newsletter
Publicité
Le défi du samedi
Publicité