Trois heures que je ne lui ai pas parlé. Vite, vite, attendez-moi, je suis tourneboulée, c'est qu'il me manque déjà.
Trois jours que je ne l'ai pas vu. Comprenez mon inquiétude, ma peine, ma fièvre et mon émoi.
Trois semaines que je suis sans nouvelles. Je me traîne, je languis, je me fane et ternis.
Trois mois qu'il est parti. Ma vie est triste sans lui, ma vie me pèse, je suis tarie.
Trois ans que je l'attends. Faut-il encore croire à son retour ?
Trois lettres sur un livret. DCD.