C'est dur à croire, mais triste à voir

Ces gens qui n'ont pas le temps !

Pas une minute, ni seconde brute :

Oh ! quel malheureux contre-temps !

Pas le temps des cerises.

C'est toujours la crise !

Pas le temps de danser

Même pas d'y penser

Oh non ! Oh non ! Oh non ! Oh non !

C'est un vrai scandale ! Ce manque de temps

Pour tous ceux qui sont vraiment impor-temps.

Pas le temps d'un « bonjour », pas le temps tout autour !

C'est vrai que c'est très inquié-temps !

Pas le temps d'un bisou

Dans leur vie de casse-cou

Pas le temps d'une caresse

On comprend leur détresse !

Ah oui ! Ah oui ! Ah oui ! Ah oui !

Mais, qui les a volées ? Qui a cambriolé

Ces vingt-quatre heures loties

À chacun de nous, les sages et les fous,

Les extro- et intro-vertis ?

Pas le temps d'un « Coucou ! »

Pas le temps d'un « Et vous ? »

Pas le temps pour le temps !

C'est très embê-temps !

Ah ça, oui !

Toutes ces personnes qui n'ont pas un moment !

Ce n'est pas sympa ! c'est mêm' dégoû-temps !

Ces pauvres victimes ! Ça fait pousse-au-crime !

Qui leur a volé tout leur temps exis-temps ?

Mais . c'était toi ?

C'est toi qui as toujours du temps précieux.

C'est toi qui sais rendre heure-use et heure-ux.

Ce n'est pas facile ! À tes risques et périls,

C'est toi

Qui as pris le temps.