Mon papounet, ma mamounette,

Je sais que vous allez être surpris que je vous écrie cette lettre, passeque la dernière fois s'était pendant la colo à Bergue quand je vous avait demandé d'envoyer de la tune pour ma meuf qu'en avait pas.
Là, c'est pas pareil passeque c'est bientôt Noël et que j'ai réfléchi qu'y faut que je sois plus sympa avec vous et que je cartonne sur plein de trucs et d'abord en français.
Alors soyez pas scotché mais c'est Momo qui m'a refilé des espressions pour faire plus riche et j'espère que ça vous fera pas trop marrer pour se que je veux vous dire après. J'ai sauté une ligne pour souffler un chouia.

D'abord je promet à mamounette de plus rire sous cape quand elle essaie de rentrer la voiture dans le garage et qu'elle chibre le parchoque du catcat.
Je jure à papounet de plus taxer des malboro pour les fumer en catimini dans ma piaule.
Je vous promet à tous les deux d'arrêter de mettre du vieillard maniaque de l'oncle Albert dans les sorbets quand j'invite les potes, et si je suis un peu pompette ça sera juste à cause de l'herbe que Momo il a des foix dans sa poche.
J'espère que tout se que je vous dis de bien, ça vous fera boire du petit lait... enfin, c'est Momo qu'a insisté pour que j'écrive ça et je sais mieux que lui se que vous buvez.
Tout ça pour vous dire de fil en anguille que ça serait bien si vous envoyer fissa ma lettre au père Noël pour qu'y voit comme je suis motivé depuis trois jours!   
J'ai pas mis de timbre passeque on a la même adresse et pis vous trouverez vite la lettre dans la table denuit avec le cadeau sexetoï que Momo il a piqué à sa frangine.