dds84_cleopatreA mon amoureuse d’Egypte
Puis je offrir le mot «mie»
Sans qu’elle s’en offusque
Dessous ses bandelettes ?

La chèvre de Monsieur Seguin
- Et les entêtées de tout poil –
Cela mettra-t-il un terme à son ire
Si je lui offfre le mot «hair» ?

(J’ai déjà donné le mot «tif»
Au chauve qui peut général
Qui avait besoin d’un
Pour me coller au gnouf)

A Charles Baudelaire
Faisons cadeau des mots «lusque», «clame»,«volupté»,
«mot d’ordre», «Chat botté» :
Il en tirera bien quelques vers s’il ne s’est pas
Piqué le nez ou autre chose hier au soir


Peut-on donner le mot "anneau" à Edith Piaf ?


Peut-on encore gratifier le nègre Banania des mots «y’en a jeu» dès lors que tout le monde est Dakar pour entendre des timoniers à talonnettes décréter que «l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire» ?

Tristesse de Chopin !

A l’irascible du château
J’offre ce conseil et les mots
«des rateaux quand ta bile est» :
Il faut marcher sur les dents
Et prendre le manche dans le nez.
Ah oui, bien sûr, cela fait mal !
Ca peut provoquer même un malaise vagal
Et blesser l’amour propre
Mais à nous, ça nous fait des vacances !

Offrons le mot «rose» à ceux qui sont gais
Et à l’espion qui rit trop envoyons le mot «sad».

Donnons le mot «l’os» au gros chien
Et «bone» au beau qui fait le singe.

Et aux défiants du samedi
Faisons cadeau de nos mots «d’où»,
Des mots sertis d’ailleurs ou qui n’existent même pas :
D’où tu es toi ?
Du mot «Zambic», des mots «cratère», des mots «critère», des mots «Steenvoorde»,
Des mots «graphiques» pour MAP bien sur,
Des mots «Le Mans» pour ce dur-à-cuire de Végas,
Des mots «Ris ? Tu ris ? Té ! Salut, tante» pour l’oncle Dan,
Du mot «Scooter» pour Virgibri Oussov,
Des mots «tôt cycliste» à Sébarjo.

Offrons le mot «reine» à Poupoune qui n’a rien à voir avec la glace si ce n’est qu’elle crèche rue Lepic,
Le mot «cœur» au merle doux qui fait temps des cerises en Iowa,
Le mot «quête» à Tiniak pour qu’il tape du pied sans gêner les voisins quand il joue le ragtime du Graal dans son sous-marin sous les combles,
Le mot «ka» à Valérie, le mot «zarella» à Martine27, Rsylvie et toutes les dames et demoiselles qui viennent ici , qui me semblent être de bien aimables gourmandines !
Et pour Walrus et Papistache laissons les se disputer la possession du mot « nacal » et du mot « narque » !

Pour moi, ne m’offrez rien, surtout pas de mots, j’en ai trop !
Le vocable « péter un » suffira à me remettre d’aplomb si je dois changer mon fusible des pôles.
A la rigueur, le mot « i can ».
Le dernier des derniers, s’il n’en reste qu’un seul, je serai celui-là !

dds84_mohican

Photo du spectacle "Les Saltimbrés en vacances"
par le cirk des trois valoches