Il est moche ce tableau. Et j’aime pas les expos. Je sais pas pourquoi il m’a donné RDV ici. J’espère qu’il veut pas acheter cette croute. Toujours des idées farfelues ce gus. Comme la fois où… nan, j’raconte pas ! Tiens, un SMS : « Sui devan lé oizo 2 nui. Té ou ? ». Ah ah, très drôle. Ben moi aussi, tu vois. Je suis même pile devant le magniiiiiiifique tableau. J’ai capté. Il est à la bourre et il veut me faire le coup du j’étais déjà là depuis l5 min, ça fait des plombes que j’t’attends, t’étais cachée où ? Il peut crever, je réponds pas mais qu’il se magne bordel.

Et vas-y que le binoclard reprend son patati-patata, de la tchatche d’intello à deux balles : « … le style et la pensée  hopperienne s’inscrivent, avec ce splendide tableau, dans le courant néo… ». J’t’en foutrais moi des néo-machin. Tiens, la rouquine en rouge de la croute, elle m’fait penser à la bombasse que le loup essayait de choper dans Tex Avery, ou alors la nana de Roger Rabbit. Mort de rire.

Nouvel SMS : « Dépéch cé gratos pr lé meuf juska minui ». Alors là, encore plus drôle. Gratuit mon cul. Comment qu’il m’a trop fait chier le gorille avant de me laisser entrer. Ben oui, j’ai RDV du con. Ouais, à la soirée spéciale « Les oiseaux de nuit ». Vâââchement spéciale, moi j’te dis !

Qu’est-ce qu’elle a encore me reluquer la vieille pimbèche ? Ah ça pour me fixer avec des grands yeux à chaque fois que je réussis une bulle de chewing gum ya du monde, mais pour me dire qu’est-ce qu’il glande mon « chéri d’amour », là y’a plus personne. Vieille bique ! Pfiou, je m’emmerde, je m’emmerde, je m’emmerde !

Et encore un SMS, ça n’arrête pas : « Ya DJ Bastardo il déchir grav!! » Hum, t’as raison mon lapin. Ça déchire grave, le bétov, le p’tit bac ou le truc muche classique qu’ils nous passent. Putain, on est le 1er avril ou quoi ?

Merde. Le cauchemar. Ya ma mater. Putain, il va déguster l’empaffé, c’est un traquenard ou quoi !

« Chérie ! Que fais-tu là ? Je savais pas que tu t’intéressais à Edward Hoppe. Ça me fait plaisir de voir que tu t’ouvres à la culture ! Je croyais que tu allais avec ton fiancé au nouveau night club qu’ils viennent d’ouvrir à Saint Germain. Comment c’est déjà ? Les oiseaux de nuit, oui… ». Vie de merde.