11 avril 2009

Cinderela a une petite soif... (Cinderela)

Le paysage s'étend à perte de vue. Désertique. Aride. Le sol est tellement brûlé que sa surface est dure et calcinée. On pourrait y faire cuire un oeuf au plat. A supposer qu'un oeuf arrive à survivre ici sans être instantanément transformé en paquet de Mouchelinde déshydratée.

Deux silhouettes titubent à l'horizon. La petite vampirounette est tellement obnubilée par la soif qu'elle en a des hallucinations. Elle imagine qu'elle est dans une oasis, qu'elle boit tout son soûl à une source fraîche à l'ombre d'un palmier. Sauf que l'eau de la source n'est pas cristalline et pure mais rouge et épaisse. Ce n'est pas de l'eau d'ailleurs. Les vampirounettes carburent plutôt aux globules rouges. Peu à peu l'épuisement l'engourdit. Elle n'est déjà plus capable de voler et doit marcher sur deux pattes. Et seule son affection pour son compagnon l'empêche de le mordre.
Le chat, justement, n'est pas en meilleur état. Il lui semble que le sang dans ses veines n'est plus qu'un magma informe. Sa gorge est parcheminée et le brûle comme s'il avait bu tous les feux de l'enfer. Pas tous en fait. Les autres feux se battent sous son crâne et obscurcissent sa vision qui devient toute rouge.
La soif. Cette brûlure. La soif...
La brûlure... ROUGE.

Un bruit de vaisselle retentit brutalement. Soudain, le chat et la vampirounette se rendent compte qu'ils se sont endormis dans le canapé en regardant
La Libellule du désert. Ils se précipitent tous les deux dans l'évier et ouvrent le robinet en grand en avalant de grosses goulées et en éclaboussant tout autour. La cigale va encore s'énerver...


Posté par Walrus à 09:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :