Thème : Rideaux pour fenêtres arrondies
Genre : Un poème de forme libre


La cloche est fêlée
Et le vent vient crier ses souvenirs
Pourquoi ce voyageur de l’ombre
Martyrise-t-il ainsi ta mémoire ?
Un ventre plein
Aux reflets ambrés.
Le ciel pour berceau…
La cloche est fêlée.
Des yeux d’opale qui ont trop pleuré
Tes mains vides qui accrochent des rideaux pour fenêtres arrondies.