La première partie a été publiée ici ce matin à 9 heures

 

Même Marinette fait partie du complot ! Elle ne sait vraiment pas où sont passés mes disques de Neil Young, la B.O. du film « O brothers » ni mon intégrale des Beatles. Ni mes DVD des Marx brothers, du « Prisonnier » et d’ « Absolutely fabulous ».
- Tu n’as jamais possédé ça, Jojo, et tu me parles de gens qui n’existent même pas ! On dirait une langue étrangère ancienne. »
- Ce n’est pas une langue ancienne, c’est de l’anglais ! Et depuis quand tu m’appelles Jojo ? Mon surnom c’est Joe ! »
- Ah bon ? C’est nouveau ! Ca vient de sortir ! »

***

 

J’ai téléphoné à mon beau-père pour qu’il me dise comment il écrit le mot « touque ». Vous vous souvenez, les touques de rhum de l’an 40 ? Il est tombé des nues. Non seulement il n’a pas souvenir de m’avoir raconté cette histoire mais il prétend qu’il n’y a jamais eu de guerres mondiales.
- Si je vous écoute, papy, vous allez m’apprendre que Christophe Colomb n’a jamais découvert l’Amérique ! »
- L’Améquoi ? Christophe Colomb a épousé Ségolène Darc et est devenu le premier prince consort du royaume en 1492. Il est mort à la bataille de Marignan en… Zut, je ne me souviens plus de cette date-là ! »

***

 

Effondré. Je suis effondré. Je vis désormais dans un monde où ni Agatha Christie, ni Bill Gates, ni Winston Churchill n’ont existé. Un monde dans lequel Charlie Chaplin, Audrey Hepburn, Lady Di, Bill Clinton, Hitchcock, Paul McCartney, Laurel et Hardy, Ken Loach, Philip K. Dick et Marilyn Monroe sont inconnus du grand public ! J’ai consulté les bouquins de ma bibliothèque désinformatisée : l’empire colonial français s’étend du Viet-Nam à l’Afrique du Sud. Le français est la langue la plus parlée dans le monde. L’anglais est une langue ancienne que plus personne ne parle depuis la défaite des Grands-Bretons lors de la guerre de cent ans. Ce conflit a été remporté grâce à Jeanne d’Arc qui est devenue reine de France en 1432. Nous vivons depuis dans un régime matriarcal et « clonesque ». Le clonage est strictement réservé à la régénération de Sa Majesté la reine de France. Seul son prénom change lorsqu’il y a passation de pouvoirs ou transmission de relais. Dans ce contexte-là, la suivante ne peut même pas piaffer dans les starting-blocks : cet objet n’existe pas. Vous imaginez ça, un monde sans parking, sans shopping, sans sex-shops, sans rugby, une Bretagne sans kilt et sans whisky avec des portraits de Jeanne d’Arc partout ?

Jeanne d’Arc ? Où avais-je entendu parler de Jeanne d’Arc la dernière fois ? Si je me souvenais, seulement ! C’était samedi dernier aussi. Est-ce que c’est le passage à l’heure d’hiver qui a causé ce traumatisme ? Ah, ça y est, j’ai trouvé, c’était sur Internet, l’histoire du type qui envoie des scientifiques dans le passé ! Le défi du samedi ! Alors ce serait vrai ? Ils auraient réussi, finalement, à la sauver des flammes ? Et tout aurait basculé à partir de là comme dans « Smoking, no smoking » d’Alain Resnais d’après la pièce d’Alan Ayckbourn ? Mais pourquoi suis-je le seul à garder souvenir de l’autre monde, celui où elle brûle et n’est récupérée que par les Orléanais et les Orléanistes ?

***

Un mois plus tard. Même cahier.

On s’habitue à tout, au Cardex, au CCOE et à l’IPPEC, à la dégoogelisation comme au royaume de France. Les blouses grises des étudiants, la religion omniprésente, le culte de la royale Pucelle, le puritanisme, l’amour de l’ordre établi et de la monarchie non républicaine. Oh bien sûr il y a des jours où j’ai très envie de faire mon Sex pistol et de gueuler « God save the queen » ou « Fuck Mireille of Arc » mais, comme dans l’autre monde, je ne suis pas masochiste. Je me trouve quand même dans une drôle de situation. Il faut que je réapprenne tout de cet univers nouveau et que, dans le même temps, je n’oublie pas d’où je viens. N’est-ce pas cela, d’ailleurs, la vie ?

Je suis un être unique. Je dois me remémorer et restituer à ce monde une culture entière. Par quoi vais-je commencer ? Alice au pays des Merveilles ? Le Club des cinq ? Mister Jekyll Holmes et docteur Hyde Watson ? Harry Potter ? Mary Poppins ? Trois hommes dans un bateau ? Les carnets du major Thompson ?
Il y a certainement de l’argent à se faire pour qui aime raconter des histoires dans un monde où les enfants ne lisent que des histoires de scouts et les adultes du Charles Péguy. Si j’avais su, j’aurais fait comme Martine27 : j’aurais imprimé les œuvres complètes d’Iowagirl que je lisais autrefois sur Internet. Pas besoin de traduire, en plus ! Ca leur aurait fait le même effet que le monde de Narnja ou la découverte de Super(wo)man.
Allez, je m’y mets, je vais commencer par une chanson. Celle-ci convient bien à ma situation :


http://www.youtube.com/watch?v=goN1Xv88YR8 (texte) ou http://www.youtube.com/watch?v=9ibX3TejlZE (images).