Samedi matin, 9 heures. Le courrier passe plus tot que d’habitude dis donc!

Il y a trois lettres, trois de plus que d’habitude. Une du Père Septeure, temoin de Jehovah de son etat… Comment a-t’il eu mon adresse ?! pleine de prejuges, je n’ai pas envie d’ouvrir la missive, laquelle clame en son recto que ‘la vie est merveilleuse ‘. Moui….

La seconde lettre est de mon medecin. Aie ! J’attendais justement la confirmation d’une radio. Combien vais-je devoir debourser cette fois ?

‘Chere …, nous avons le plaisir de vous annoncer que la radio montrant avec precision vos calculs renaux appartenait en fait a un autre patient… veuillez accepter nos plus sinceres, etc, etc…’

Ouf ! un poids en moins (litteralement).

Reste la derniere. Je ne reconnais pas l’ecriture, bien que visiblement feminine, et l’expeditrice n’a pas note son adresse. Piquee de curiosite, j’ouvre.

‘Ma chere …

Aujourd’hui, j’ai ose un pari fou : ecrire a des inconnus sur un coup de tete, pour leur offrir un peu de bonte, un peu de bonheur – pourquoi pas ?

Il est facile de deprimer, de se laisser aller. Des fois on a besoin d’un petit rappel des bonnes choses. Alors un petit exercice : fais donc une liste de toutes les BONNES choses dans ta vie. Toutes les choses pour lesquelles tu es reconnaissante. Ca peut etre des details, des petits ‘trucs’ qui te tiennent a cœur. Chaque fois que tu commences a deprimer un peu, regarde ta liste. Tu seras surprise de voir combien la vie peut etre merveilleuse avec presque rien.

Amicalement.’

Je remets la lettre dans l’enveloppe. Celle-la, je vais la garder.

Non, tout compte fait, je vais la partager. Le bonheur merite bien d’etre multiplie.