19 avril 2008

La liste de Kloelle


- Un rire de petite fille
- 3 ou 4 ombres de Peter Pan
- Une livre de vol de coccinelles
- Le fruit de mes péchés
- Un bol de thé amer papistaché
- Une poignée de silences
- Les lettres jaunies d'un premier amour
- L'accord final de la 40ième symphonie
- Une valse de rien...ou même deux soyons fou.

Posté par Janeczka à 11:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


Courses à Val

Liste de courses

Poussières des marais salants

Epice des baies de poivriers

Petits concombres en pot

Bouteille de vin oubliée à l’air libre

Pot d’ « elle est trop bonne, ta mère » au groseilles

Un verre « Franklin » dont il faudra au préalable vider du condiment qu’il contient pour l’utiliser

Une bouteille qui expliquera à mon fils comment on fait les bébés, faute d’accélérer sa croissance

Un bon kilo de péché originel pour faire une tarte.

Un caddy entier du liquide noir qui coule dans mes veines

Un kilo de savon mou qui sert à tout

Papiers sur lequel je ne déposerai pas mon encre

Pâte fluorée qui donne la nausée mais qui l’évite aux autres

Petits héros adhésifs qui consolent les bobos

Cinq cent grammes de pieds coiffés de chapeaux que l’on presse du pied quand on est pressé. Attention à les choisir ni magiques, ni empoisonnés, ni vaporeux et nucléaires, et encore moins infectieux.

Colle qui ne sert jamais à pendre un homme au plafond par les pieds

Boite de six étuis à asperge (taille XXL, parfumés, lubrifiants et résistants, si possible)

Du maquillage, parce que merde, moi aussi je le vaux bien !

Du shampoing pour la laine (et moi, du coup, faute de budget, j’me lave les cheveux avec du détergent)

1 Always (Non, non, le dernier album de Johnny, déjà dans les bacs! )

L’ami ricoré (j’veux le même que celui qu’ils boivent dans la pub… leur bonheur me fait chialer !).

Le géant vert (même si j’ai jamais compris pourquoi ses boules elles étaient toute petites et jaunes).

Mr Propre (ou si y’a plus, prendre Marie Pierre Casey, ça ira)

Posté par valecrit à 09:01 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

Liste de courses du marchand de sable - Janeczka

A ne pas oublier:


  • 1 plume de Dodo
  • 100g d'ecailles de Sirene
  • 1 de a coudre de lait de Licorne
  • 1 flocon de nuage
  • 1 soupcon d'arc-en-ciel
  • 1 rayon de lune

+ Penser aux croissants!

Posté par Janeczka à 09:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

Liste de courses poètique de Papistache

Je marchais dans la rue, sans but précis, juste histoire de dérouiller mes muscles jugés trop oisifs par Épouse-Sautillante quand une jeune femme, téléphone portable visé à l’oreille, me double — autrefois, personne ne parvenait à me dépasser, c’est terminé — en parlant haut.
J’allonge ma foulée et me mêle — voyeur-cavaleur-indiscret — à la conversation. Un don du ciel, Val & Janeczka accepteront-elles d'en publier la transcription, pour leur défi du samedi ?

“ Ah ! Alexandrin, mon barde chéri ! Je te rappelle que ce soir nous recevons à dîner tes amis de l‘harmonie municipale, je veux bien être votre muse et  préparer le repas, mais tu te charges des commissions. Ne me sors pas ton éternelle chansonnette, j’en ai ras la strophe du sempiternel refrain. Pour une fois, tu ne vas pas nous pondre une tragédie, sonnet quand même pas la mer à boire de faire les courses, épigramme de merde alors !

En rentrant de ta ballade, pour l’apéro, achète des vers, un litre d’oxymore, poète aussi un autre de pastorale pour les fans d‘anisette.
Je crois qu’il reste des hémistiches au frigo, tartinées sur des tranches de quatrains grillés, cela suffira, au pire on poêlera un hexamètre de boudin, coupé en rondeau et cuit à point, je te dis pas le cantique.

Pense également à commander des ritournelles fraîches au poissonnier, on fera des sushi au haïku, avec les sourates au roquefort ce sera suffisant.

On pourrait faire une fondue, j‘adore voir filer les métaphores, césure que ça va plaire. Il ne reste plus de vin blanc, prends-en une anaphore à la cave viticole.

Pour le dessert, je verrais bien une allitération au chocolat au lai ou une fable aux amandes. Surtout pas d’anacoluthe au rhum,  l’épopée de la dernière fois m’a suffi quand tes amis trouvères bon de vider la bouteille jusqu‘à la lied.

Ne dépense pas trop quand même, tu sais que satire un peu en ce moment au niveau des comptines.

Permets que je te stance un peu, ne psaume pas la moitié des courses en route, je connais la rengaine.

A ce soir, mon Alexandrin d’amour, je donne cet après-midi une aubade avec mes copines Ode Élégie mais je serai là, fraîche et prose, pour la réception.”

La jeune femme a raccroché puis elle a accéléré l‘allure ; si j’avais eu un portable, j’aurais appelé Épouse-Je-Suis-Pas-Les-Pompiers pour qu’elle vienne me chercher. Je suis rentré en claudiquant.

Posté par valecrit à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :